|

5.04 mile 355 à mile 363,4

Et oui, ce jour aucun mile sur le trail mais pour l’instant nous avons un chemin en continu simplement il est un peu décalé par rapport au trail mais c’est normal, il faut savoir accepter de réduire le risque et ne pas suivre exactement le chemin .

Donc nous avons commencé par la route pour aller rejoindre Wrightwood et comme cela nous ne cassons pas le chemin. De plus c’est l’occasion de pouvoir discuter car nous sommes les uns à côté des autres. Pour ma part ce sera avec Alexandre (Garbnb) et j’ai trouvé cela vraiment intéressant.

Après quelques miles nous arrivons à Wrightwood enfin car ce n’est pas pratique de marcher en bord de route.

Premier stop c’est pour manger un breakfast et je ne vais pas le louper. Et pour moi ce sera un Grizzly breakfast.

Et j’ai facilement fini avec 4 cafés (ou plutôt deca). Le patron est passé nous voir et c’est un hollandais qui nous a dit qu’il était content de voir les premiers hikers sur le PCT.

Ensuite place au resupply pour les 6 jours à venir, on a dévalisé le magasin mais heureusement c’était après le breakfast. Avant cela nous sommes passés au magasin de sport pour acheter quelques affaires et du coup la propriétaire nous a offert un pins PCT

Et ensuite la routine avec le Airbnb, lessive, nettoyage filtre, nettoyage vaisselle et surtout j’ai préparé le repas pour ce soir. Un gratin de pâtes.

Je sais je peux faire mieux mais pas le temps et surtout j’ai pris une douche après 6 jours… et j’en avais besoin.

Même les jours de Nero nous faisons sécher toutes les affaires . Concernant le repas de ce soir, ce fut un moment simple et très convivial. Chacun a fait un plat et nous avons tout testé. J’ai fait aussi goûter un vin californien, le Zinfandel, et là encore merci Christian c’est quand même bon comme vin.

Il m’arrive de penser à l’orange bleu Chambéry quand je ne fais pas mes étirements le soir et que mes jambes sont dures et manquent de souplesse. Faites bien vos étirements chers collègues.

A lire également

4 Commentaires

  1. Pascal, quelle résilience. La neige est une constante et le froid omniprésent.
    Mais ton cœur est chaud et l’amitié qui se crée entre vous peut faire fondre toute barrière aussi glaciale qu’elle soit. Le Zinfandel aide aussi.

    1. Merci Christian, et concernant l’amitié tu sais à quel point elle est importante pour moi. Tu es quand même mon plus vieux copain depuis la maternelle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *