|

4.04 mile 343,6 à 355

Et bien voici une journée avec des rebondissements. Mais commençons par le début, l’objectif de ce jour c’est 14 miles pour arriver à un campsite juste avant la neige. Donc départ avant 8h00 tranquille.

J’attaque par le trail en montée tranquille mais pas de soleil encore et j’ai vraiment froid aux mains.

Voici la vallée que nous quittons avec la civilisation. Je souhaitais vous parler du groupe aussi et j’y pense depuis ce matin. C’est un groupe bienveillant et l’on fait tous attention les uns aux autres. Un exemple ce matin Mélanie et Léna avaient regardé pour l’eau et se sont aperçues qu’il y avait un risque de ne pas avoir d’eau avant notre campement, donc elles sont passées auprès des tentes pour nous informer et en prendre au départ à notre campsite. Des exemples comme celui-ci, il y en a beaucoup, et c’est vraiment plaisant.

Juste pour vous montrer où l’on va et c’est un peu plus sauvage…

Le redescente après la montée, nous allons traverser la plaine pour remonter de l’autre côté.

Pour preuve qu’il fait froid, voici un petit ruisseau tout gelé que je traverse. Juste après un trail angel nous offre de nous alimenter en eau en mettant à disposition des bidons : nous sommes plutôt chanceux. Et à cet endroit, il y a un registre à signer et là il est évident qu’il n ‘y a pas plus de 10 personnes qui sont passées avant nous cette année.

La montée continue sur ces vallons avant d’aborder la montagne mais nous sommes déjà haut.

Cela c’est que nous venons de faire.

Si vous regardez la photo en haut à gauche c’est San Jacinto et nous sommes passés en dessous, on a déjà parcouru des miles…

Après le repas de midi, Léna part devant et du coup je la rejoins et nous marchons ensemble, on attaque des pentes raides avec du vide dessous. On s’équipe de Microspike mais à un virage elle m’exprime ses doutes sur la suite. Donc j’arrête tout, nous faisons demi-tour pour retrouver les autres et leur exprimer ces doutes. On me demande mon avis, je me sens capable de le faire mais pas d’emmener un groupe dans ces conditions car nous prenons trop de risque. Décision, nous partons sur un détour pour rejoindre Wrightwood en passant par une piste forestière.

Il me semble que c’est une très bonne décision et merci à Léna d’avoir exprimé ses doute et ses craintes.

Du coup nous aurons fait plus de miles mais hors PCT, et nous voici tous réunis pour un dernier repas avant la ville et le rechargement de tout.

A lire également

4 Commentaires

  1. C’est plutôt étrange de faire passer le chemin du pct sur des passages aussi technique en tout cas sage décision d’avoir contourné, tout le monde n’a sûrement pas le pied alpin comme toi.

    1. Salut Xav en fait ce sont surtout les conditions climatiques qui rendent le chemin difficile car sans cela il n’est pas très compliqué. Bise

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *