|

9.06 mile 1028,9 à 1045,4

Ce matin nous nous somme levés avec comme objectif 13,9 miles car le temps risquait de tourner au mauvais dans la journée. A 5h du matin nous avons quand même convenu que si le temps restait au beau nous pourrions essayer d’aller plus loin. Et bien voilà c’est chose faite.

Pour commencer ce matin nous remarquons de traces et au bout de quelques instant nous nous sommes aperçus que les traces étaient celle d’un ours et en plus plutôt gros. Les traces étaient toutes fraîches.

Nous faisons une première montée et en face de nous s’ouvre une vallée avec peu de neige mais malheureusement ce ne sera pas pour nous, nous partons sur la gauche.

Sympa ce soleil en train de se lever.

Nous avons changé notre système de fonctionnement et du coup nous ne faisons plus beaucoup d’arrêts ce qui nous fait gagner du temps. Les personnes qui s’arrêtent se débrouille pour nous rattraper ce qui a plutôt bien marché.

Au loin tout est en train de s’éclairer

Je vous laisse admirer cet amas de pierres que je trouve vraiment surprenant. Je n’avais jamais vu cela auparavant.

De temps à autre nous avons droit à un petit bout de trail sec mais pas longtemps…

On retrouve quelques colonnes basaltiques mais coupées dans les deux sens ce qui donne une montagne de petits cubes.

En dehors du fait de marcher sur des sun cup, pour le reste tout reste éblouissant autour de nous, c’est vraiment sauvage et il n’y a aucun bruit en dehors de celui de la nature.

Nous allons dans le fond à droite pour passer le col. Maintenant que l’on avance cela semble possible.

Bon, il reste encore beaucoup de montées et descentes car la journée si l’on va au bout est à plus de 3500 feet.

C’est marrant de voir la qualité de la roche qui est complètement pourrie. Difficile à grimper.

C’est moi qui prends la main pour terminer la journée et cela n’a pas été facile.

Nous arrivons enfin au sommet et là nous avons la joie de découvrir sur 100m un chemin totalement sec, le dégel avance.

La libération quand nous arrivons au sommet se lit sur les visages, ici celui de John.

Nous terminons la journée par un campsite au Noble Lake avec plus de 16 miles dans la neige ce qui est plutôt bien.

A lire également

8 Commentaires

  1. Hou ouille, ouille, des traces d’ours avec des grosses papates…!!, mais apparemment vous lui avez fait peur !
    Et, vous avez mis le turbo !
    Pascal, où est ce que tu prends ton énergie ?? Tu as dû tomber dans la potion magique de Chartreuse qd tu étais petit… mais, par contre, pour la volonté et le courage, je pense que le chaudron n’y est pour rien….
    Bises

    1. Tu sais je commence vraiment à avoir l’entraînement… alors ce n’est pas si compliqué que cela.

  2. Les espaces enneigés sont fantastiques, mais je pense que vous êtes heureux de voir un chemin sans neige qui facilite la progression.

  3. Est ce que tu sais pourquoi la petite balise jaune sur le site d’Alphi ne bouge plus ? (sa dernière position, le 13 juin à 8 h 43)

  4. Ça y est les ours ont fini d’hiberner ? Celui qui vous a précédés doit être costaud Sympa ton amas de pierres ça fait un très beau tangram
    Impressionnantes aussi les colonnes balsamiques .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *