|

10.07 mile 1621,5 à 1650,6

Nous avons fait un choix hier au soir et nous l’avons respecté, en même temps pas facile de faire autrement. De plus grosse journée de descente. Donc aujourd’hui ce sera 29,1 miles mais avec 3700 feet de montée et 8346 feet de descente.

Avec le départ de bonne heure on retrouve les couleurs particulières du lever de soleil, et je dois avouer que j’aime particulièrement cela.

Pour ma part je trouve ces collines de couleurs différentes mais dans les mêmes tons très belles

Ce matin peu après notre départ, Nicola est tombée et elle s’est fait très mal au genoux. Je suis inquiet pour la suite. Pour l’instant elle souhaite descendre et elle verra demain comment cela se passe. Une chose après l’autre.

Ensuite nous allons rapidement prendre la mesure de la journée, des petites montées et quelques descentes avant la grande.

Toujours des entraves à notre progression avec des arbres en travers de notre chemin, celui de derrière fait plus de 1,20 m de diamètre, pas facile à enjamber.

Nous allons suivre cette vallée pour passer le mamelon rouge en face de nous.

Pour ce faire nous allons commencer à descendre complètement dans la vallée avant de remonter vers ce rocher rouge. Du coup nous allons passer devant Marble Valley Camp qui est très souvent pris comme campsite.

La montée se fait bien et nous rencontrons de nouveau la neige mais pas grand chose pour nous.

Nous poursuivons dans une grande prairie pour rejoindre le rocher évoqué.

Nous passerons à Paradise lake qui est une invitation à faire un arrêt mais ce n’est pas possible pour moi car le Canada nous attend.

On ne dirait pas qu’il y a un lake derrière ces arbres…

Voici le col évoqué et là je suis sur le rocher rouge que l’on voyait au fond précédemment.

La transition entre le rouge et le vert se fera sans transition…

J’ai pris cette photo car cela me fait penser à tous ces films où des personnes se retrouvent dans un paradis perdu je trouve que la vallée en face peut facilement évoquer ce concept : verdoyante et pas facile d’accès.

Nicola malgré son problème de genou va quand même assez vite, il faut dire qu’elle ne s’arrête pas pour garder son genou chaud…

Le pire pour elle sera la descente mais elle serre les dents. Descente que mes amis VTTistes m’envieront certainement.

Et à la fin nous allons traverser 4 ou 5 fois Grider creek mais en utilisant de vrais ponts.

Ce soir en arrivant au campground 3 américains, dont un dans une voiture tout-terrain, discutaient. Le conducteur me fait signe de m’approcher et quand j’arrive il ouvre une glacière avec Soda et bières.. trail magic.

A lire également

2 Commentaires

  1. Ces lacs sous le ciel bleu…!
    J’espère que le genou de Nicola va mieux.
    Aïe aïe… la descente.
    Courage à tous les deux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *