|

18.04 mile 558,2 à 566,5

Après une très bonne nuit en cowboy camping nous avions décidé de partir vers 7h30 pour rejoindre la route de Tehachapi et prendre un bus pour cette ville qui nous permettra de faire 2 zéros. Du coup réveil avec un temps froid ce matin car il fait 2°C.

Ça c’est cowboy camping et ils dorment très bien je peux vous le dire…

Donc le départ dans la ferme d’éoliennes et je peux vous dire qu’elle est très bien placée car il y du vent de plus la température est vraiment basse ce qui accentue cet effet de vent avec la différence de température ici et celle du désert de Mojave, cela crée une dépression. Vous pouvez voir également que le fond de la photo vers lequel je vais n’augure rien de bon.

Mais derrière moi le temps semble se remettre au beau.

Alors il faut avancer en se refermant sur soi-même ce que nous faisons tous chacun de notre côté. Il faut quand même que je m’arrête pour mettre les gants car je ne tiens plus avec la température.

Je ne prendrai pas trop de photo mais celle-ci c’est pour l’outil de montage d’une éolienne et je ne pouvais pas la louper.

En plus d’avancer, je monte en allant vers ma destination et du coup le plafond est de plus en plus bas.

Là où je vais il semble que le soleil soit présent et j’ai hâte de l’avoir sur moi au plus vite.

Mais pour y aller ce sera toujours pareil, il faudra beaucoup de détours (nota d’Elisabeth : pour faire 2670 miles, il faut bien que ça tourne un peu sinon tout droit ça le fait pas !!!)

Un magnifique banc, très tentant, qui permettrait de faire une pause bien méritée mais je n’essaye même pas car il fait trop froid et nous avons un objectif de rattraper la route à 11h00 pour aller sur Tehachapi, donc je continue.

Et voici la vallée avec un train qui passe et une voie rapide qui nous permettra de récupérer non pas un bus mais un trail angel nous emmènera pour quelques dollars. La suite sera sans image car restaurant pour manger, achats pour la soirée et les trucs habituels lessives, nettoyages, douches… pour le coup il y a une balance au Airbnb et à la pesée je n’ai pas perdu de poids et je suis bien le seul… je vous parle de cela demain. Vous pouvez surtout tous commenter les articles validés par Élisabeth, j’essayerai de vous répondre (nota d’Elisabeth : 2 zéros, il faut lui donner de quoi s’occuper 🤪)

A lire également

12 Commentaires

  1. Les petites chenilles endormies du cow boy camping font remonter des souvenirs…L’attractivité d’un beau banc propre et avec dossier aussi… Même en ayant pleinement conscience de la difficulté du parcours, cela me fait envie…. C’est normal docteur ?!?!🤪🤪 Bons zéro days à tous !!

  2. Impressionnant le nombre d’éoliennes….on peut vraiment parler de champs…..
    Superbe banc,il fait bien envie.
    Bon repos.

  3. Le cow boy camping, j’ai pratiqué, mais il faisait quand même un peu plus chaud le matin, dans les déserts de Lybie et de Mauritanie.
    C’est génial, les nuits à la belle étoile ! Profitez en bien…

  4. Moi je dis bravo à Elisabeth pour la mise en ligne de tes aventures !
    Et qu’en est-il de la faune ? Rien dans le désert ?

  5. On s’est parfois demandé devant des champs d’éoliennes comment ils faisaient pour les monter . On n’avait jamais vu l' »outil »…
    Impressionnant !
    Bon repos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *