|

4.06 mile 984,5 à 997,4

Ce matin départ à 4h pour essayer d’optimiser la journée et du coup enchainer plusieurs traversées de rivières dont certaines réputées très difficiles.

Voici la vallée que nous quittons avec comme épée de Damoclès des orages prévus pour 11h sur les garmins mais il ne faut pas oublier que même si le garmin est très précis nous prenons la météo la veille dans la vallée que nous quittons et souvent nous sommes 1 à 3 vallées plus loin quand l’orage arrive. Bon aujourd’hui il n’y aura qu’une vallée d’écart.

Un petit clin d’œil de notre magnifique Satellite. En partant à 4h nous profitons largement de sa clarté. En ce 7ieme jour de randonnée les sacs se font plus légers mais la fatigue se fait ressentir sur les corps mais aussi sur les esprits, quelques tensions arrivent dans le groupe.

Après une belle montée nous arrivons à un nouveau Small Lake encore bien gelé. Ensuite nous descendons sur Wilma Lake qui est lui aussi gelé et nous suivons le PCT sur la rive gauche.

Et là nous devons franchir l’exutoire du Lac mais aussi Falls Creek.

Vu le courant, il est hors de question de traverser ici, alors nous prenons la décision de ne pas traverser et de prendre le lac rive droite qui est beaucoup plus pentue et nous allons longer Falls creek pendant plusieurs miles à la recherche d’une solution. Donc le PCT est en parallèle de nous mais sur l’autre rive de la rivière.

Au fond coule la rivière et nous restons soit sur les pentes un peu raides quand nous ne pouvons descendre, soit sur le bord de la rivière

Mais plus nous montons plus elle semble grossir, ce qui n’est pas vrai mais simplement son lit se rétrécit.

Et à un moment, miracle ! : nous avons droit à un très beau snow bridge, il faut bien que la neige nous aide aussi quand même de temps en temps. Cela semble normal que nous trouvions des ponts, mais là  nous sommes aidés par le fait que le PCT suit la rivière.

A partir de là, je vais ressentir un peu le besoin d’être seul et je vais prendre les devants pendant une pause du groupe. Il me reste 5,5 miles à faire avant le camp et toujours l’orage qui menace. Alors j’avance dans les sun cup comme sur la photo ci-dessus. Ce sont des vasques qui peuvent aller jusqu’à 80 cm de profondeur et il faut marcher sur les arrêtes mais parfois elles cassent et alors c’est le déséquilibre… en fait le matin cela fonctionne bien quand c’est gelé mais quand le soleil les touche cela devient plus difficile.

L’autre partie compliquée c’est de marcher sous les arbres car là on trouve des gros paquets de neige plus ou moins dure, et même si le chemin reste à plat, nous marchons sur des bosses et des creux, pas du tout sur du plat. Du coup je passe mon lunch tout seul ce qui est reposant d’un certain côté. Et je repars et je me fais rejoindre par Nicola et John. Du coup nous arrivons au camp vers 13h et cela juste avant l’orage.

Vue sur la vallée que nous sommes en train de remonter.

Arrivé au campsite voici la vue que j’ai depuis ma chambre sur Dorothy Lake. Le jeu en vaut la chandelle quand même.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *