|

27.07 mile 2025,1 à 2052

Attention on est allé plus loin de 0,1 mile… 😉. Mais surtout nous avons fait une bonne partie du dénivelé avant le lunch.

Ce matin quand nous sommes partis, le campsite était bien chargé comme quoi il y a des gens qui arrivent la nuit. Nous n’avons pas trop de particules de fumée dans l’air même si il en reste encore, pour preuve cette couleur rouge que vous voyez.

Nous étions en train de descendre quand je rattrape Nicola qui me dit de ne pas faire de bruit. Au dessus de nous elle a vu et photographié un gros ours au pelage bien noir. Pour ma part je ne verrai qu’une touffe de poils entre 2 arbres.

Ensuite notre premier River crossing de la journée, mais vraiment rien d’affolant… simplement les réseaux sociaux se déchaînent, ce qui est normal quand on n’a rien vu d’autre…

Ensuite et ce sera notre environnement pour toute la matinée, une forêt complètement brûlée et cela date de l’année dernière.

Deuxième River crossing, et là il y a deux personnes devant nous et elles nous laissent passer. Nicola commence en sautant sur 2 pierres et en marchant en équilibre sur un bout de bois, 5 secondes et on est de l’autre côté. Les 2 autres personnes sont surprises mais se lancent avec film…. mais nous continuons donc nous ne connaîtrons jamais le résultat.

En même temps un hélicoptère va nous tourner autour un moment mais repart pour explorer une autre zone à la recherche de la personne à secourir.

Ces rivières de montagne sont vraiment magnifiques. On ne se lasserait pas de les regarder. Bon celle-ci, elle est vraiment facile à traverser, il y a un pont.

Le mont Jefferson avec ses glaciers qui existent encore ce qui n’est pas le cas des monts précédents.

Jefferson 2, et oui vous allez le voir plusieurs fois mais il faut avouer que c’est beau.

Surprenant ce cercle parfait d’herbe sur cet étang mais je n’ai aucune explication.

Arrivée au sommet de notre grande côte un petit monticule nous indique le point culminant et de chaque côté des découvertes à faire.

Le mont JEFFERSON avec deux beaux lacs en dessous.

Et de l’autre côté Ollalie Butte que nous allons contourner rapidement et, encore enneigé, le Mont Hood que nous allons contourner pour arriver à Timberline Lodge dans 2 jours.

Nous gardons le sourire dans cette forêt royalement brûlée mais ce n’est pas simple car même le sentier est détruit.

Nous ferons un court passage par le shop de Ollalie Lake car il est à côté du chemin alors pourquoi se priver de gâteaux et de boissons ? Surtout que j’ai faim, il est 4 h. Ensuite nous repartons rassasiés et reposés pour les 4 dernier miles.

Nous arrivons à notre lac : Jude Lake ou nous trouverons un magnifique site de bivouac et de quoi se laver.

A lire également

6 Commentaires

  1. La tristesse et la désolation des forêts brûlées sont vraiment compensées par la beauté des lacs des rivières et des montagnes (merci encore pour tes magnifiques photos).

    1. Je suis bien d’accord avec toi, je voulais citer Camus dans l’étranger qui dit qu’une journée en liberté permet de vivre toute une vie sur les souvenirs mais je ne l’ai pas retrouvée

      1. C’est peut-être : « Un homme qui n’aurait vécu qu’un seul jour pourrait vivre cent ans dans une prison, il aurait assez de souvenirs pour ne pas s’ennuyer « …
        C’est beau !

  2. Trop beau ce mont Jefferson !! Et la forêt brûlée c’est vraiment malheureux mais la photo est magnifique.
    la capuche sur la tête,c’est pour tenir la casquette à cause du vent ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *