|

22.04 mile 572,9 à 594,1

Une nouvelle journée complète après une nuit cowboy camping. A 6h00 tout le monde dort mais le réveil n’est pas loin.

Dès le début le chemin est vraiment plaisant et comme la montée s’est faite hier, pour le début cela va.

Je quitte le plus gros parc d’éoliennes de Californie donc en voici une dernière image.

Pour ma part la vue est beaucoup plus sauvage avec ce que je dois explorer dans le début de cette matinée.

Mais le chemin devient rapidement une piste forestière pas forcément très agréable mais heureusement autour cela reste éblouissant pour les yeux.

Le chemin se poursuit et pour la première fois je vais voir le début de la Sierra, ce qui me fait rêver en plus de me faire un peu peur car ce qui m’y attend ne sera pas facile.

Le plus gros mont est le mont Langley et à gauche une petite pointe blanche qui est le mont Whitney à 4421m mais que je ne ferai pas. Je vous donnerai plus de détail une prochaine fois.

Les paysages sont grandioses et forcent l’admiration. C’est un vrai plaisir de pouvoir évoluer dans ces espaces. Par contre j’arrive à la fin de ma réserve d’eau ce qui n’est pas très prudent de ma part.

Je connaissais la source et effectivement elle est très bien. Il me faut tout remplir car il n’y a plus de point d’eau avant la fin de matinée demain. Dans le coin cela se complique un peu. Donc séance remplissage et filtrage de l’eau pour tous et certains resteront manger alors que je repars pour 2 miles supplémentaires.

Voici une dernière photo avant mon repas qui sera dans un petit coin ombragé.

Tortilla + vache qui rit + jambon + cheddar, alors là je ne vous fais pas envie… j’en mangerai 3 puis une au Nutella. Au moment de partir Léna arrive toute excitée et me dit qu’elle viens de voir un ours…

Ben moi aussi j’ai vu un animal énorme, le voici au dessus sur la photo, un écureuil. Ah ah ah…

Le sentier est vraiment fleuri en ce moment ce qui est très rare dans la région et du coup nous avons la chance de le voir. Il suffisait de partir tôt et de faire le trail sans flipfloper.

Voici ce que je dois monter pour finir la journée. Je suis vraiment heureux d’être ici et de vivre pleinement ces moments. Pour terminer la journée ce sera encore cowboy camping, il y a du vent donc c’est plus simple. Et le ciel est magnifique la nuit sans la pollution lumineuse des villes.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *