|

17.04 mile 541,5 à 558,2

Une nouvelle journée commence sous de bons auspices. Tout d’abord une journée à 16,6 miles donc facile, même si cela fait 26,7 km. Mais surtout il fait beau, pas trop chaud et je me sens bien. Du coup je pars le premier.

Nous avons passé la nuit dans une Creek et avec Connor nous avions investi un espace protégé avec un gros arbre. Oh miracle : bien que nous soyons à côté d’une petite rivière il n’y a pas eu de condensation.

Ensuite je suis rapidement sur le sentier mais il ne fait pas chaud car le soleil ne s’est pas encore levé de mon côté.

Mais il n’est pas loin et à un moment je m’amuse à voir mon ombre projetée sur la colline d’en face, petit moment éphémère.

En attendant je vois encore les éoliennes d’hier tourner de façon imperturbable. J’ai essayé de faire une prise de son du bruit mais cela ne marche pas très bien alors je vous le décris : c’est un peu comme un avion qui passe dans le ciel mais assez haut. Pas trop dérangeant à cette distance.

Ensuite le chemin se poursuit dans les collines que je dois monter. Ce qui est trompeur c’est que le bout de la colline semble toujours être la fin mais il n’en est rien car je vais passer au moins 6 niveaux de colline avant d’arriver au sommet. Alors attention à ne pas se laisser manipuler par l’esprit…

Et je ne vous les mets pas toutes… Mais à chaque fois une petite chose change et cela reste très beau dans ce matin naissant.

Voici ce que je quitte avec les éoliennes et cette grande plaine traversée hier.

Ce vers quoi je vais au moins pour la fin de matinée car après il faut basculer de l’autre côté pour le campement de ce soir.

Arrivé en haut, j’ai droit à un trail magic avec une water cache car l’eau peut vraiment être un problème dans le coin. Donc remplissage d’une bouteille d’eau, une compote de pomme et 2 gâteaux au chocolat et là je peux repartir en ayant fait une donation au trail angel pour le remercier. Du coup, je me donne quelques miles supplémentaires avant l’arrêt du repas de midi pour raccourcir l’après-midi.

Et voici l’environnement dans lequel je rentre, de nouveau des éoliennes et le vent qui va avec… même si pour le coup il reste raisonnable.

Je vous laisse méditer sur cette photo qui représente en réalité un tronc brûlé mais aussi un équilibre très précaire mécaniquement.

Voici un panorama depuis le chemin de la ferme d’éoliennes. A gauche, le trail d’où je viens et à droite, celui où je vais. Cela vous donne la visio que j’ai sur ce trail.

Je vous mets également une photo pour vous montrer le nombre des éoliennes dans le périmètre où je suis. C’est vraiment très important.

Petit problème sur le trail, il a carrément disparu sur plusieurs mètres laissant place à un énorme trou difficilement franchissable. En plus j’ai choisi l’option la plus difficile, alors que pour Mélanie et Alex, je leur montre une alternative qui semble plus facile.

Et je termine par la photo des fleurs du Joshua tree, pour votre culture générale. La journée se termine en bas des éoliennes avec une water cache. Pour le reste ce sera cowboy camping.

A lire également

4 Commentaires

  1. Encore des couleurs magnifiques de la Creek où vous avez dormi Connor et toi…Le bleu est juste sublime…🤩

    1. Et oui ce qui est incroyable. En même temps il faut faire très attention car l’année dernière il y a eu un mort par chute d’un arbre. Donc je reste vigilant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *