|

17.07 mile 1787,8 à 1812,3

On aurait dû faire 25,3 miles mais au lieu de cela nous avons fait 24,5 miles car en lisant les commentaires de l’application communautaire que nous utilisons pour nous diriger, il est indiqué qu’il est préférable de s’arrêter 0,8 mile avant pour une meilleure sécurité. De plus nous avons une contrainte c’est de s’arrêter à Mazama Village demain pour un Nero, donc cela ne change pas grand chose.

Notre démarrage s’est fait avec le soleil levant et nous avons pu profiter du soleil commençant à s’immiscer entre les arbres.

Nous avançons bien mais sans nous mettre la pression pour les raisons expliquées plus haut.

Nous allons naviguer entre des arbres en plein renouveau que ce soit après un incendie ou une maladie.

Il n’en reste pas moins que certains arbres ont un équilibre précaire mais on passe dessous, au moins je me suis posé la question.

Nous allons atteindre rapidement shale Butte passer Lucifer puis Devils Peak, un programme remarquable…

Par contre tous ces sommets nous permettront d’avoir une vue dégagée sur le reste donc c’est plutôt intéressant.

Et entre autre sur le mont McKloughlin que nous avons vu hier mais la face nord est totalement différente de la face sud.

Avec cette vue nous aurons accès à Margurette Lake et Trapper Lake.

Dans les cailloux le chemin passe sous les sommets que je viens d’énumérer. Nous arrivons alors à un col.

Devant la beauté du spectacle nous voici retransformés en simple touristes.

Voici ce que nous venons de faire

Et ce vers quoi l’on va. Il faudra dans un premier temps redescendre une bonne partie pour aller chercher les sources en bas avec le chemin.

Nous retrouverons un peu de neige mais rien d’affolant, simplement quelques patch.

Pour arriver en bas o se trouvent plusieurs sources, nous choisirons la dernière pour éviter de porter trop d’eau pendant trop longtemps. Ce sera la dernière source avant Mazama Village demain…

Puis nous remonterons une nouvelle fois des forêts brûlées comme quoi il n’y a pas que la Californie qui est touchée.

Ici une forêt en plein renouvellement mais le chemin de la régénération est encore long et prendra plusieurs années.

J’avais pris un peu d’avance pour me positionner sur le campsite car il n’y a que 3 places et il y a du monde sur le chemin. Paris gagnant, j’arrive sur un espace totalement libre.

Pour terminer ma journée, un repas qui a consisté à tout finir avant de récupérer la box de ravitaillement et enfin ce coucher de soleil que je photographie depuis ma tente. On dirait que toute la forêt est en train de s’embraser.

A lire également

4 Commentaires

  1. Salut Pascal,
    Elle est magnifique la dernière photo ! ça fait pas rigoler tout de même ;-))
    Le physique est il toujours aussi bon ?

    1. Mais les feux font légion ici en Oregon en ce moment et c’est notre plus grande peur. Le physique est bon en ce moment. Je vous laisse lire la suite ou j’en dit plus.

  2. C’est quand même impressionnant ces forêts brûlées. Heureusement qu’il y a toujours ces lacs et de beaux espaces encore verts, magnifiques !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *