|

12.06 mile 1074,4 à 1088,5

Ce matin 5h, il a plu et venté une partie de la nuit. Je me suis levé 2 fois pour retendre la tente, dehors ce n’était pas super, ciel bien noir.

Alors ce matin quand j’ai demandé qui prenait le lead (mener le groupe) je me suis retrouvé avec tout le monde qui regardait ailleurs. Donc j’ai compris que personne ne souhaitait le faire… donc j’ai pris le lead du groupe… cela m’a un peu agacé que personne ne se propose car j’ai déjà pas mal donné cette semaine. Mais il faut bien avancer alors je l’ai fait. Surtout que la météo nous promet pluie à 12h et nous avons 14 miles à faire… sur la photo c’est le canyon que nous quittons (city canyon)

Donc j’avance dans une neige qui n’a pas regelé. Je fais les marches pour le reste du groupe pour accéder à Carson Pass. Je suis tellement pris par ma tâche que je ne m’aperçois pas que je distance largement une bonne partie du groupe. Mais les marques de pas leur permettent de nous suivre facilement.

Voici de l’autre côté, on peut voir que le temps n’est pas au beau fixe, donc il faut y aller, car 14 miles avant midi et dans la neige et les sun cup cela ne va pas être facile.

Cette photo pour mes amis de rando en Savoie, le sommet c’est Elephants Back et il y a de belles traces de descente dedans. Le nom de la montagne vous le comprendrez tout à l’heure avec une photo de plus loin.

Et voici l’équipe des ouvreurs, après coup Mélanie m’a dit que c’était bien que j’ouvre car c’était un peu pentu et les pentes enneigées allaient loin donc il ne fallait pas tomber d’où les marches à faire…

Ensuite nous descendons pour aller à la HWY 88 en passant par Frog Lake. Arrivés à la route nous avons le plaisir d’accéder à des toilettes (sèches comme souvent) et des poubelles pour vider une semaine de déchets.

Voici la fameuse photo, à Chambéry il y a les 4 sans cul et bien là j’en ai un. Les chambériens je vous laisse expliquer cela dans les commentaires… 😄

La montée de l’autre côté, souvent là où il y a de la neige c’est le chemin… je m’arrêterai pour faire de l’eau juste après. 5 miles en 2h30 ce qui est bien en faisant la navigation et en marchant dans une mauvaise neige.

Le ciel se dégage et les belles couleurs reviennent, c’est vraiment appréciable. Autre chose appréciable, quand je reviens de la source, Léna a pris la main et mène le groupe sur la suite du chemin.

A commencer par un col avec toujours la même météo là où nous allons.

Le passage du col nous permet de voir Tahoe Lake au fond à droite, c’est là que nous allons nous reposer pendant 2 jours et surtout recharger les batteries. Sur la gauche nous avons ce que nous devons gravir avant de rejoindre le campsite.

Les prairies sont enneigées et surtout avec de l’eau de partout sous nos pied, il faut faire attention. Mais Mélanie qui vient de reprendre la direction du groupe ne se laissera pas prendre à ce jeux.

Ensuite vient le tour d’Alexandre qui prend la main et tout cela naturellement. Résultat des courses nous arrivons un peu avant 12h et effectivement la pluie arrive à 12h, pour une fois que Garmin ne se trompe pas… mais surtout le travail d’équipe a très bien fonctionné, nous pouvons être fiers de ce travail d’équipe qui s’est fait naturellement.

J’ai pris cette photo pour le lichen qui se construit sur les arbres, ici il a une couleur magnifique verte un peu fluorescente.

Je me suis dit que j’allais compléter cet article par l’explication de mon lunch alors accrochez-vous, pour moi c’est tous les jours à 11h00.

Je prends une tortilla sur laquelle je mets du beurre de cacahuètes,

Je rajoute du thon, bon là pour l’exemple ce n’est pas le meilleur…

Ensuite des lamelles de cheddar et pour donner un peu de croustillant,

Rien ne remplacera les chips, du moins mes brisures de chips car autrement cela prends trop de place dans le sac.

C’est prêt vous pouvez manger. Pour ma part j’en prends 2 tous les lunch. Bon pendant que je vous écris cela il tombe sur à tente des trombes d’eau et de grêle… je suis content que l’on soit tous arrivés à destination à temps aujourd’hui.

A lire également

4 Commentaires

  1. Et bien, au moins il y a un éléphant qui l’a retrouvé son c…
    Explication : à Chambéry, le monument le plus célèbre est la fontaine des Éléphants (plus de 17 m de haut) appelée « les quatre sans cul » : 4 éléphants dénués de leur postérieur de part et d’autre de la fontaine érigée en hommage au général de Boigne qui, après une brillante carrière militaire en Inde a fait don d’une partie de sa fortune à la ville de Chambéry.

  2. Mais aussi, bravo pour la performance du jour.
    Quant au lunch !!!, on te le laisse bien volontiers, on préfére quand même le sandwich au saucisson …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *