|

1.08 un vrai zéro

Et voilà, il fallait bien que cela arrive, nous avons fait un vrai zéro c’est à dire un jour sans marcher avec le sac sur le dos et du coup entouré de 2 nuits à l’hôtel. C’est simple nous avions pris quelques nero mais aucun zéro depuis Lake Tahoe. Du coup nous avons le temps de faire les choses et sans stress que c’est bon. Bon alors vous connaissez la musique, lessive, resupply, douche, faire des paquets pour les envoyer sur le chemin là où le ravitaillement est critique. Pour le coup nous avons décidé de ne faire qu’une box et de l’envoyer à White Pass qui sera dans 6 jours. C’est aussi là que j’ai négocié l’envoi de mes chaussures avec le magasin d’article de sport que j’utilise aux USA. Effectivement mes chaussures se sont très rapidement déchirées sur le dessus dans la partie filet au bout de 400 miles. Donc j’ai envoyé un email au magasin (REI) pour leur dire mon mécontentement. Réponse : ce genre de chose ne peut se faire que lors d’un appel téléphonique donc j’appelle et je reste 45 minutes à négocier, résultat des courses : 20 % de réduction sur toute ma prochaine commande et livraison express offerte là où je le souhaite. Ce sera donc à white pass et je vais retrouver une paire de chaussure neuve mais aussi un sac de protection contre les ours pour les aliments. Effectivement depuis cette année il faut aussi se protéger contre les ours dans l’état de Washington après white pass… donc en principe tout sera réglé à white pass et j’espère que les chaussures tiendront les 150 prochain miles. Autre point important, ces derniers temps j’ai pu remarquer des micro trous dans le toit de ma tente, alors je me suis payé le culot de contacter Zpacks pour leur dire mon inquiétude concernant ces micro trous. Résultat, je suis allé chercher ma nouvelle tente cet après midi à la poste… un vrai service client de très bonne qualité.

Donc aujourd’hui même si nous n’avons pas marché avec le sac à dos, j’ai fait pas mal de miles… ici c’est un tatoueur et accolé un magasin qui vend du cannabis. Ici c’est normal et ce ne sera pas le seul magasin que je verrai.

Voici le ravitaillement fait au safeway à côté de notre hôtel. Chaque rangée correspond à 6 jours d’autonomie soit de l’ordre de 6 kg. Le sac va être lourd… mais il ne faut pas que je me loupe car j’ai perdu du poids et ce n’est pas très bon.

Ici c’est l’entrée de la bibliothèque qui est un endroit où l’on peut accéder à des ordinateurs et faire des impressions. Cela tombe très bien car j’ai mon permis pour rentrer sur le Canada à pied à imprimer. J’avais fait la demande lors de mon passage au Lake Tahoe mais nous n’avions jamais pris le temps de l’imprimer, c’est maintenant chose faite.

Avant cela breakfast dans un bon restaurant et que c’est plaisant de prendre son temps. A la sortie du restaurant une personne m’interpelle c’est Cheddar qui revient sur le trail après avoir sauté la Sierra et nous allons ensemble au magasin de sport pour quelques achats. Pour moi ce sera bouteille de gaz et kit de réparation pour mon matelas. Après coup je trouverai le trou qui est à un endroit mal placé et du coup retour dans un magasin pour trouver de la colle qui convienne.

En repartant de la bibliothèque, nous passons devant une maison qui est à vendre ou en cours d’aménagement et là elle me marque car elle ressemble vraiment à celle utilisée par le psychopathe dans le film le silence des agneaux… regardez le passage vers la fin quand la police rentre dans une maison et Jodie Foster dans une autre… 😉. J’ai encore les frissons qui me parcourent quand j’y repense.

Nous terminerons par un repas mexicain dans un restaurant qui est plutôt de qualité et nous convenons avec Nicola qu’il est très bon. J’ai testé le Chile relleno qui est un poivron farci et poché dans une omelette, parfait. Ainsi nous terminerons cette journée. Demain ce sera l’Etat de Washington et du coup il faudra certainement attendre 7 jours avant d’avoir des nouvelles mais Elisabeth maintiendra le suspense. Avec Nicola, nous sommes prêt pour cette dernière étape et tout est organisé. Mais vous allez découvrir cela en même temps que nous alors pas d’impatience.

A lire également

4 Commentaires

    1. J’apprécie chaque instant mais tout passe très vite, trop vite et pas assez vite. Tout cela est bien contradictoire.

  1. Déjà l’Etat de Washington !
    Hâte de le découvrir en même temps que vous, mais on prendra patience.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *