|

1.06 mile 949,5 à 961.

Aujourd’hui nous avons limité le nombre de miles car nous avions 3 water crossing importants sans pont et donc cela prend du temps. Avant cela nous avons fait une traversée de rivière ce matin en sortant du camp car il était totalement inondé et du coup hier nous le savions car l’accès n’a pas été simple. De plus l’eau est montée dans la nuit donc pour moi j’en avais jusqu’au haut des cuisses, désolé pas de photo. Mais au final cela réveille bien le matin et ensuite on est mouillé pour la journée.

Du coup ce matin personne ne voulait prendre la tête alors je l’ai fait. Donc nous sommes montés sur les rochers et cela nous a permis d’avoir une vue exceptionnelle sur la fin d’hier. C’est ce que vous avez au dessus.

Comme nous sommes partis plus tard, à 5h, nous avons tout de suite une lumière exceptionnelle et c’est vraiment agréable.

Puis nous allons vers notre première rivière à traverser Mc Cabe Creek qui est au fond de la vallée.

En chemin nous arrivons sur un meadows avec 2 m de neige et des fractures provenant de la fonte de la neige mais aussi des courant d’eau sous la prairie.

Avec la brume du matin et le soleil cela donne des photos magnifiques.

Première rivière bien forte, alors nous nous séparons par rapport au point d’arrivée sur la rivière pour aller chercher des logs, ponts de neige ou traversée facile. 2 personnes sur l’aval et 2 sur l’amont. Au final ceux du haut trouvent un pont de neige qui sera parfait après vérification.

Nous allons donc à la deuxième rivière et même scénario. Mais je prends le haut et sur une pierre mon bâton glisse et je le perds dans la rivière.

Mais un passage est trouvé en bas et la profondeur semble bonne au moins au début de la traversée.

Alors j’y vais mais avec 1 seul bâton, et le début est effectivement facile, mais la fin un trou profond que je ne vois pas me conduit à tomber dans l’eau. Résultat, bonhomme mouillé, téléphone, et le sac à dos… alors la fin de la journée se fera bien mais sans photos… le temps que le téléphone sèche.

La 3ieme rivière sera plus facile à traverser avec un pont de neige que je vais trouver en amont. Ensuite je saute le repas pour monter tout de suite au camp pour tout faire sécher…

Une montée un peu raide que je ferai droit dans la pente pour gagner du temps car il est annoncé des orages dans l’après-midi. Résultat pas d’orage et tout sèche parfaitement. Pour le bâton dont j’ai besoin pour monter ma tente c’est Nicola qui me fera un prêt. D’ailleurs ce matin elle a rapidement fait l’orientation et elle a fait un très bon travail. C’est la première fois qu’elle s’engageait pour le groupe.

Notre campsite c’est Miller Lake et le voici vu de ma tente.

A lire également

8 Commentaires

  1. C’est magnifique, mais il vaut mieux savoir nager 🏊‍♀️… quoique, avec un sac à dos ça ne doit pas être évident 😃. Au moins maintenant en Bretagne, tu vas trouver l’eau bien chaude !!

  2. C’est dingue cette journée mouillée et nous dans notre petit confort on se demande comment tu résistes au froid ? Vraiment tu m’impressionnes
    Par contre qu’est ce que ça doit être beau en vrai cette Sierra Nevada !

    1. En fait ce qui est important c’est d’avoir le bon équipement, et il me semble que c’est ce que j’ai. Je suis tout le temps à gérer mes 3 couches. La Sierra est magnifique, un peu trop blanche en ce moment mais très belle. Je ne suis pas certain que beaucoup de personnes se donnent le mal de la découvrir comme cela.

  3. Expérience stressante de finir dans l’eau avec le sac à dos je pense. En bon scout, as tu ton canif pour te tailler un mât de tente, les morceaux de bois ne doivent pas manquer ?

    1. J’ai surtout mon opinel en bon savoyard mais surtout dans le groupe on s’est débrouillé pour que j’ai toujours 2 bâtons.

  4. salut voisin!!
    déjà 3 mois que tu t’en ai allé……vadrouiller dans les monts zamericains…non pas que tu nous manques..enfin un peu quand même….chapeau bas mon ami…je n’aurai jamais les mots pour te dire ce que je ressens quand je regarde , lis et suis tes aventures…good luck…lucky boy..
    ps: ne traine pas trop en route, on commence à etre envahi par les coquelicots..

    1. Salut Laurent,
      Merci pour tes encouragements, et je vais poursuivre jusqu’au bout du moins je vais tout faire pour.
      Souvent j’écoute notre playlist sur Spotify… mais je n’ai pas le blanc pour l’accompagner.
      Pour les coquelicots, je te laisse voir avec la voisine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *