|

07.08 mile 2262 à 2286

Voici l’objectif de ce jour : un campsite à 24 miles qui semble bien, encore faut-il que l’on y arrive et qu’il reste de la place…

Ce matin il pleuvait quand le réveil a sonné. Mais j’ai tout préparé pour le départ surtout que je sais que Nicola, sur un autre campsite, partira à l’heure… en fait hier au soir je suis sorti de la tente sur les coups de 11h00 et le ciel était tout bleu, c’est après que tout s’est dégradé. Il a plu tout la nuit. Donc à 6h00 je me suis dit que j’allais attendre que la pluie cesse. 6h30 cela semble bon, je sors, prends la photo et commence à éponger ma tente. A 6h39 je suis prêt.

La brume est vraiment basse et me coupe toute la vue.

Et derrière moi tout se referme… mais je ne sais pas pourquoi je suis très positif sur le déroulement de la journée. Je sens que tout va s’améliorer donc je continue le cœur léger.

Des fois on peut se poser la question si il y a quelques chose après.

Mais oui et ces buissons s’appliquent à se décharger sur moi de l’eau qu’ils ont accumulée alors je suis vraiment trempé mais je continue le cœur léger. Il ne faut pas oublier que c’est le 3ieme matin que nous démarrons avec des vêtements humides et c’est peut-être le plus difficile car rentrer dans des vêtements humides ce n’est pas simple.

Au passage je capte la beauté d’une fleur peu commune faite de formes géométriques parfaites. Je ne sais pas son nom…

J’arrive à un col et là les nuages sont percés et je vois un peu plus loin et notamment la montagne en face de moi. En en discutant avec Nicola elle m’a dit qu’elle avait eu envie de pleurer à ce moment-là.

Juste pour vous montrer que tout change très vite, mais c’est un vrai bonheur d’avoir une vue sur notre environnement et pas n’importe lequel, il est magnifique.

Au milieu de cette vallée des colonnes basaltiques posées à l’horizontale nous font leur grand jeux… magique.

Et en passant de l’autre côté par Cispus Pass le décor est en train de s’ouvrir et les couleurs me sautent aux yeux, que c’est beau.

Je ne vous en mets pas trop pour éviter de vous ennuyer mais je je suis resté ici 10 minutes juste pour le plaisir des yeux.

Et pour couronner le tout une fontaine à disposition pour faire le plein d’eau.

Et voici ce que je viens de traverser. Cela me rappelle un peu certaines parties de la Savoie.

Du coup je vais faire un petit détour hors trail à côté de old snowy montain pour faire ce qui s’appelle le knife’s edge qui est une très belle arrête à descendre.

Un dernier névé à passer avant d’accéder au sommet.

Ici c’est la vue que j’ai lorsque je prends mon lunch, c’est vraiment parfait.

Et surprise regardez au milieu des nuages et vous verrez le mont Rainier qui apparaît, majestueux.

La petite entorse que je fais au PCT, monter au sommet ici. Pas facile mais tellement prometteur.

Un dernier regard sur le mont Adams avant de basculer de l’autre côté.

Voilà ce que je vais descendre et je suis aux anges…

D’un côté la vue avec un orage qui se prépare… dommage c’est la vallée dans laquelle je vais basculer.

Et après ?

Voilà juste 3 mais je vous averti que ce sont des dizaines de photo que j’ai prises pour immortaliser ces instants et elles sont toutes plus belles les unes que les autres, maintenant je descends vers le campsite pour bien terminer la journée.

A lire également

6 Commentaires

  1. Super et merci Pascal , de nous faire vivre ainsi l’évolution de ta progression sur la journée. Tes ressentis et des images magnifiques et en plus au sec !

    1. La montagne il n’y a que cela ici car autrement ce sont des forêts ce qui m’empêche de voir autour…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *