|

10.03 – 4ieme jour mile 42,6 à 63,6

Aujourd’hui une grosse journée étapes très simple. Le levé à 6h20 mais dehors les températures sont négatives.

Le départ

Nous décidons de prendre la route plutôt que le chemin qui est saturé de neige. Fabien et Christian se liguent contre moi 😀. Du coup nous prenons la route, pour moi un peu à contre cœur mais cela permettra d’arriver à Julian plus tôt. Cela facilitera le rdv avec Gloria mardi prochain. En fait on vient de gagner 1 journée.

Neige et désert plus loin…

Du coup mode off et on part sur la route.

L’objectif c’est quand même de trouver de l’eau pour la journée mais ce n’est pas facile.

Robinet fermé

Tous les points d’eau indiqués sur l’application Farout sont fermés, est-ce que c’est à cause du gel… ? Mais en fait il y a des bikers qui s’arrêtent au bord de la route et ils nous donnent 2 litres d’eau.

Pas simple même sur off…

C’est vraiment difficile d’être sur la route alors que l’on est sensé être sur le trail, mais il faut se faire une raison.

Retour au trail

Enfin nous voilà sur le chemin, et en plus proche d’un ruisseau, nous allons faire la pause déjeuner et faire le plein d’eau.

Pause déjeuner

Ensuite nous repartons pour 6 miles supplémentaires jusqu’à notre campesite de ce soir.

Arc en ciel

Les paysages sont très beau même si c’est sous la pluie et un vent à me faire tomber par terre. Mais le camp lui est très bien à côté d’une rivière. Par contre dès notre arrivée il pleut bien, l’avantage c’est que les tentes sont montées.

A lire également

8 Commentaires

  1. Argh ça doit vraiment être rageant de devoir marcher sur la route quand il y a un chemin pas si loin…mais c’est sûr qu’avec la neige molle c’est très coûteux en temps et énergie… Il faudra quand même que Christian et Fabien m’expliquent comment ils ont réussi à te faire changer d’avis :):) ou alors tu as vraiment lâché et là bravo !!!!

  2. Courage pour tenir le cap malgré cette météo !
    On a imprimé une carte avec Magali et on punaise 📌 les étapes !

  3. Pour le rythme de posts journaliers, je trouve ça aussi très resserré pour réussir à tenir le rythme. Perso j’en publiais 1 article à chaque ressuply, ça me convenait bien et me forçait à synthétiser ! Tout le monde n’a pas la productivité de Vigo !!

    Quand à l’option marche sur route : je comprends ta frustration. Comme tu marches à plusieurs, tu n’es pas totalement libre de tes choix et c’est normal de faire des concessions. C’est un des grands dilemnes du PCT : marcher seul et être totalement libre ; ou à plusieurs et avoir de la compagnie, du soutien psychologique et potentiellement plus de sécurité (quoique ?). A toi d’ajuster le curseur selon les étapes, les contexte et ton humeur !!

    1. Pour sur je n’est pas le verbe de Vigo. Concernant la marche sur route c’est quand même pour protéger les personnes car cette année c’est vraiment incroyable en difficulté depuis le début. Je me sens vraiment avec ce groupe.

  4. 🌧️​ Qui trop écoute la météo ne sort jamais son sac à dos

    Nous te suivons pas à pas 👣 enfin presque
    et bien Bravo, tous nos encouragements pour la suite 🤩

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *