|

19.08 mile 2489,4 à 2513,3

Diagramme inversé

Et oui une fois n’est pas coutume, nous avons changé d’avis entre hier au soir et dans la journée, donc nous sommes allés un peu plus loin pour être sur un campsite qui corresponde davantage à nos attentes.

Dans la nuit, nous avons commencé à sentir la fumée des incendies et quand nous nous sommes levés cela n’a pas manqué nous avions de la fumée. Pour compléter le tableau nos tentes étaient pleine de condensation car nous avons bivouaqué dans une prairie. Par contre la fumée permet d’avoir des photos magnifiques.

En voici une deuxième avec notre chemin qui part dans la forêt.

La fumée provient des feux de l’est en grande partie, le vent ayant tourné nous n’avons plus de protection….

Pour autant en ce début de matinée cela allait et pas de gêne pulmonaire.

Par contre cela s’aggrave dans la matinée et il faut faire attention à bien respirer par le nez pour se protéger.

Nous arrivons au Lake Sally Ann avec ses reflets de ce que nous avons en face de nous.

Nous arrivons au mile marker 2500 que nous allons créer. Depuis quelques jours nous n’avons plus personne sur le chemin (hiker PCT), il faut dire que ce sont les PCT days

En repartant je me fais une cure myrtilles, c’est, parait-il, plein d’énergie.

Côté fumée cela s’empire, on ne voit plus les montagnes d’en face et l’air est difficilement respirable. Nous avons croisé des américains qui ont fait demi-tour, trop effrayés par autant de fumée.

Nous, nous poursuivons comme des guerriers des temps modernes.

En chemin je croise une espèce de pintade, il semble que je l’ai dérangée dans une phase où elle couvait.

Après le lunch je trouve que nous perdons encore en luminosité.

Au sommet d’un col j’observe ce qu’il va falloir descendre. C’est un peu enfumé. Mais surtout cela ressemble à la haute maurienne avec un côté très minéral.

Je traverse white Chuck River qui est bien blanche. Son lit est aussi bien encombré.

Juste avant le campsite un pont cassé qui ne présente pas de difficulté si ce n’est celle de ne pas glisser.

A lire également

6 Commentaires

  1. Hello Pascal

    Je viens de regarder ta progression sur la carte. Manning Park, c’est un peu sur ta gauche puis c’est tout droit. Il ne te reste que 155,2 miles. Après pense bien a t’arrêter. C’est un pays que tu traverses, pas un continent.

    Je suppose qu’arrivé la ou tu est..plus besoin de motivation. Tu penses déjà à l’arrivée ?

    Des incantations pour que ces incendies ne te mettent pas en danger et ne gâchent pas ton arrivée.

    Patrick

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *