|

3.04 326,4 à 343,6

Après une nuit dans les toilettes, où j’ai très bien dormi si ce n’est que ce matin il ne fait pas beau… par contre nous avons un objectif très précis, c’est de marcher 16 miles ce matin pour manger au McDonald’s. En fait, c’est incroyable mais nous avons tous faim constamment et c’est ce qui s’appelle le Hiker Hunger. C’est normal dans le temps d’avoir ce type de réaction simplement maintenant que cela a commencé ça ne s’arrêtera plus avant la fin.

Ce matin le temps était humide mais permet de faire de belles photos, là où il y a le soleil c’est le barrage que nous avons passé hier.

Cette retenue est vraiment très grande et reste assez sauvage. Pourtant l’air de Pique-nique est accessible uniquement par bateaux sauf pour les hikers qui passent partout.

Quand je vous dis qu’il ne fait pas beau, ce n’est pas une plaisanterie. Je me suis habillé pour mais je n’ai pas mis le pantalon de pluie.

Il n’y aura pas beaucoup de photos ce jour car le temps est vraiment mauvais et de plus il n’y a pas de pause, chacun avance rapidement de son côté. Vous pourrez trouver un hiker en jaune clair sur le chemin dans la photo ci-dessus.

Les bretons sont venus jusque là…

Les paysages restent époustouflants, cela rappelle des paysages de films.

Le trail passe sur l’arrête et c’est super, peut-être qu’il manque un peu de soleil…

Regardez bien la photo ci-dessus, le trait blanc ce sont des camion sur une autoroute et c’est simplement un bouchon.

C’est quand même beau ce chemin qui suit les crêtes. Attention le changement va être brutal.

Les derniers miles
Retour à la civilisation

Aucune hésitation, le chemin part à gauche et le McDonald’s est sur la droite… en cuisine ils ont qu’à bien se tenir car nous arrivons et cela va être une orgie.

La preuve

En partant de gauche, Piet, Harry, Molly, claire, Alex (Garbnb), Mélanie, votre serviteur et Connor. A la technique prise d’images, Léna.

Et ce soir dodo à 2 miles du McDonald’s.

En fait la route 66 passait à côté du McDonald’s mais à l’aller je ne l’avais pas vue, est-ce que j’avais faim à ce point ?

Ensuite avec Léna nous sommes passés dans le tunnel sous la voie ferrée qui en principe est sec, mais pas là.

Un train de 80 wagons que j’ai comptés avec 4 locomotives dont une derrière pour les spécialistes…

Retour dans la nature mais on entend encore siffler le train.

A lire également

10 Commentaires

  1. Au risque de se répéter, les paysages, même sans ciel bleu, sont toujours aussi grandioses.
    McDo bien mérité, mais faîtes gaffe qd même si c’est Garbnb qui vous emmène au dodo, vous n’êtes pas encore couchés !!!

  2. C’est sympa même sans soleil, du coup tu t’es enfilé combien de Burger ? La nuit dans les toilettes ça restera dans les annales 😄 il n’y a pas eu de pipi nocturne de campeurs ?

  3. Très belles photos… Nous prenons beaucoup de plaisir à suivre ta progression. Au fait, que sont devenus les ampoules? Eteintes?
    Les réserves du Macdo ont dues fondre, après le passage de ces termites affamées!!!
    Bravo pour ce que tu fais et bon courage pour la suite.

  4. Ahah j’adore la photo du McDo, le bon hiker trash !!
    Et pour le hiker hunger, c’est possible de l’éviter, il suffit de porter plus de bouffe !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *