|

27.04 zero

Me voici dans mon zero et du coup j’en profite. Avant tout, il est important que vous sachiez qu’à partir de demain je ne vais plus avoir beaucoup de réseau voire plus du tout. Je ne sais pas si le réseau de KM me permettra de poster des articles et ensuite 8 ou 9 jours sans rien dans la Sierra. Alors ne soyez pas surpris. Par contre Élisabeth reçoit tous les jours ma position et elle pourra vous tenir au courant de mon avancement. Je vous promets des articles le plus documentés possible avec les plus belles photos de la Sierra cette année.

Pour cet article pas de photo rien que des explications sur ce qui va se passer. Je vais commencer par aller à KM qui est au mile 703 + 2 en sachant que je pars de Walker Pass qui est au mile 653, il me faut 2,5 jours pour y aller. Sur place, j’attends tous les membres du groupe que je suis en train de constituer sur les réseaux pour leur donner la stratégie qui consiste à aller à Bishop, dans une zone très enneigée, en une fois. L’équipement proposé est : crampon, guêtres, chaussures hautes et piolet. Nous partirons le matin vers 2 ou 3 h pour avoir une neige gelée (du moins je l’espère).

Pour passer de KM à Bischop, cela passe par le Kearsarge Pass au mile 790 puis il faut faire 7,5 miles pour aller au Pass et encore 7,2 mile pour descendre en direction de la ville d’Independence. A partir d’Independance, je rejoins la route pour aller à Bishop pour un zéro day. Il faudra alors faire le ravitaillement et remonter sur le PCT. Sur une moyenne de 15 miles par jour cela fait 7 jours donc 8 jours de nourriture.

Ensuite cela se complique car l’objectif est d’atteindre Mammoth Lake qui est au mile 904 donc ce sera pour 9 jours… le problème c’est que au milieu il y a un pont qui permet de traverser la rivière South Fork San Joaquin River mile 854, mais ce pont a été détruit cet hiver donc je ne sais pas pour l’instant comment nous ferons.

J’ai plusieurs « amis à appeler » : Christian qui me tient au courant de l’évolution du temps et des niveaux de neige dans la Sierra, mais aussi les quelques permanents de KM avec qui je vais échanger à mon arrivée.

Donc vous l’aurez bien compris, la suite est très aléatoire et vous n’aurez pas tout le temps des articles mais Elisabeth vous tiendra au courant.

Je resterai dans l’ombre

A lire également

10 Commentaires

  1. Comme je te l’avais dit, j’ai regardé sur Internet le PCT dans la Sierra Nevada.
    Impressionnant !! Les paysages sont fabuleux, mais la récompense doit être à la mesure de la volonté et du courage qu’il faut pour la traverser.
    En attendant de te lire, notre pensée t’accompagnera.
    Bises

  2. Gros changement en perseptive ,de matériel,d’équipier,de paysage……
    Courage a vous tous.

  3. rentrés depuis peu à Bourg , on a passé deux jours à lire ou relire l’aventure d’un guy nommé OK sur le PCT . C’est un immense plaisir de te suivre et les photos sur l’ordinateur sont bien plus belles que sur le téléphone . Vraiment un grand merci de nous faire partager tes moments de joie de douleur de peine ou de doute et de nous faire connaitre tes amis .
    les trails magic c’est tout à fait dans l’esprit américain , serviable et empathique à l’ extrême . fais attention à toi dans cette Sierra Nevada qui te fait tant rêver . C’est rassurant de savoir que tu ne seras pas seul sur le chemin et nos pensées t’accompagnent . « quelque soit la direction prise , marcher conduit à l’essentiel  » Sylvain Tesson. On t’embrasse
    ps : je te vois marcher dans l’herbe haute , il n’ y a pas de tiques ?

    1. Pour la Sierra, je ne prendrai pas de risque surtout si je prends la responsabilité du groupe.
      Pour les tiques je regarde souvent et j’en ai déjà enlevée une. J’ai ramené de France ce qu’il faut.

  4. Tout ça m’a l’air bien réfléchi, peut-être te faudrait il vous trouver un trail angel constructeur de pont de singe, ou lancer une tirolienne ? 😁😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *