|

10.08 mile 2321,2 à 2347,1

Ça c’est ce que l’on avait prévu avec Nicola mais rien ne s’est passé comme nous le pensions alors on a simplement improvisé comme vous le verrez.

Ce matin en partant une belle brume nous enveloppait mais nous savions que nous aurions du soleil, cela reste une brume matinale, bon en fait elle a été persistante et froide.

Cette brume donne un aspect un peu mystérieux à notre avancée. En même temps nous avons espéré voir des Elk (note de la correctrice : wapitis) mais rien pour aujourd’hui pourtant le premier jour nous en avons entendu un, proche de nous.

Encore la brume qui nous a empêché de voir Dewey Lake, en principe c’est un grand lac mais nous n’y voyions pas à 20 m…

Rencontre avec un chipmunk (note de la correctrice : tamia. Espèce qui vit essentiellement en Amérique du nord. C’est un animal qui émet des cris stridents quand il est surpris) qui m’a fait un grand numéro de charme.

Dis bonjour à tous, …

Ensuite le PCT passe au dessus d’une route et se dirige vers un parking. Nous sommes à Chinook Pass.

Belle entrée pour le parc du mont Rainier. Je me déplace sur le parking et là, trail magic !

C’est Mister ED qui nous accueille, il faisait le PCT mais a eu quelques problèmes avec une jambe alors il fait trail angel. Nous aurons droit à tout, menu avec 5 plats, café et fruits.

Mais il,faut bien repartir et la brume est toujours là et il fait froid de l’ordre de 4 °C. Ici c’est Sheep Lake.

La brume commence à se lever et à nous dévoiler l’environnement de notre trail.

Pour ma part après cette matinée brumeuse cela me convient très bien.

Nous allons repasser dans les forêts brûlées.

Mais dès que nous en sortons la vue nous remplit de joie. Voici ce que je suis venu chercher sur ce chemin.

Pause de midi auprès d’une petite source froide et abondante, quel plaisir.

Un aigle va me suivre à mon départ sur le chemin. Majestueux…

Nous aurons aussi la chance de revoir le mont Rainier certainement pour une dernière révérence, ici il est magnifique entouré de nuages.

A l’arrivée sur le campsite, en fait nous sommes au milieu d’une forêt qui a brûlé et je ne veux pas avoir un arbre qui me tombe dessus pendant la nuit. Cela est déjà arrivé sur le trail, avec pour résultat 1 mort. Je souhaite continuer à raconter cette aventure et du coup nous continuons ce qui explique la différence par rapport à ce que nous avions programmé.

A lire également

4 Commentaires

  1. Que c’est beau la « magie du chemin » et, pour qu’elle continue, tu as bien fait de ne pas prendre de risques dans la forêt brûlée… 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *