|

10.05 mile 766,5 à 775,7

Ce matin pas de lapin (comptine enfantine) mais un réveil à 3h car la journée est plus courte donc départ à 4h.

Voici un démarrage de journée dans la Sierra. Réveil à 2h00 dans une tente qui était gelée comme vous pouvez le voir sur la photo. Ce matin il faisait-8°C dans ma tente. Donc toute mes affaires de la journée sont dans mon duvet. J’enlève mon tee-shirt et ma 2ieme couche, donc je suis à poil et je mets mon tee-shirt de journée avec ma 2ieme couche pour terminer par mon coupe-vent. Ensuite je range entièrement mon sac. Je mets mon pantalon car je porte déjà mes chaussettes. Je range alors mon sac de couchage et mon tapis de sol. Tout est alors dans le sac que je sors de la tente. Je mets les gaiters ainsi que mes chaussures qui sont gelées et donc rigides. Après je sors et je range la tente. Pour information mon sac est un -1°C confort, et j’ai déjà fait un -14°C.

Ce matin à 4h02 minutes tout le monde est prêt mais personne ne prend la tête du groupe car je ne l’avais pas préparé la veille. Donc j’ai pris le rôle de premier de cordée. Vous allez me dire 2 minutes de retard ce n’est rien mais en fait c’est beaucoup quand on attends par -8°C et donc il faut réagir vite. Donc vous n’aurez pas d’image de la cordée de ce matin en pleine nuit.

Après le départ très rapidement nous avons traversé Whitney creek et heureusement nous avons un pont de neige que j’avais vérifié 😉. Mais ce fut aussi l’occasion pour nous de faire le plein d’eau et c’est Connor qui s’y colle.

Je ne peux m’empêcher de les faire ces photos avec les lampes. Par contre aujourd’hui je vais vous abreuver de photos car la journée a été particulièrement enrichissante en terme de paysages, alors accrochez-vous.

Celle-ci c’est juste pour les yeux car même nous nous ne l’avons pas vu… comme nous nous sommes levés une heure plus tard nous avons la luminosité qui arrive plus vite et voici le résultat.

Sur la dernière j’ai adoré les voir alignés comme des étrangers à Paris devant un monument pour prendre tous la même photo que voici :

Cela ne rend rien mais nos yeux ont été éblouis par la beauté du spectacle. Et rapidement le soleil se lève.

Au milieu de la photo vous voyez Tawny Point que nous allons contourner par la gauche.

Ensuite une pause au soleil donc il est 6h30.

Nous poursuivons le PCT mais sans le suivre exactement car je vous rappelle qu’il est sous quelques mètres de neige souvent.

Voici le spectacle que nous avons couramment mais que nous apprécions toujours.

Une image panoramique pour vous donner la vision globale.

Mais si l’on prend les photos séparément, il est possible de voir le mont Whitney.

Comme cela vous ne pourrez plus le louper.

Voici les vallées dans lesquelles on se déplace et qui nous laissent sans voix.

Encore une dernière montée pour arriver au col à côté de Tawny Point et voici le spectacle.

Cerise sur le gâteau nous allons voir Forester Pass que nous faisons demain.

C’est le col tout au fond et il va falloir les crampons et le piolet. Le rêve se poursuit et pour autant nous sommes réveillés.

Mélanie arrive le sourire aux lèvres.

Mauvaise nouvelle, aujourd’hui c’est Haoudi qui s’est senti mal au moment du repas et du coup il est descendu rapidement se mettre à une altitude plus faible. Léna et John l’ont accompagné. Après quelques temps à se reposer, il a préféré appeler les secours pour qu’un hélicoptère vienne le chercher. C’est vraiment dommage, mais nous préférons que cela se passe comme cela et qu’il prenne soin de lui.

Si vous êtes inquiets me concernant, je dois vous avouer qu’en partant de France j’avais dit à Alphi que je n’étais pas certain de pouvoir remplir toutes les attentes (perception2023.fr regardez la partie soutien) mais surtout d’aller au bout. En fait je m’aperçois que je suis dans mon élément et que mon corps se comporte très bien même à plus de 3000 m, il m’arrive de faire quelques courses ou de challenger les autres. Aujourd’hui ils ont même proposé de changer mon trail name en « Trail fox », le renard du chemin.  Je retrouve mes réflexes de navigateur que j’avais avec l’armée mais aussi au Clic VTT lors des stages montagnes. Je retrouve aussi le souffle et l’endurance que j’avais perdus faute d’entraînement. Par contre cela ne veut pas dire que j’arriverai au bout mais simplement que maintenant j’ai les atouts en main.  Reste encore beaucoup de danger et entre autre les traversées de rivières qui arrivent dans 15 jours. Attention ne voyez aucune prétention dans tout cela, je suis juste un gars ordinaire qui fait tout pour réaliser un de ses rêves, faire le PCT. Autre point important tout ce que je fais ici c’est aussi porté par le groupe avec qui je suis.

A lire également

2 Commentaires

  1. Super le rituel du matin
    J’aime beaucoup tes photos de nuit , cette ambiance particulière silencieuse , qui amène à ces autres belles photos de lever du jour . Bien sûr que ces paysages nous touchent et on les trouve grandioses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *