|

18.05 mile 815 à 829,6

Ce matin départ à 3h30 pour faire Mather Pass et ensuite aller le plus loin possible derrière pour nous faciliter l’accès à la jonction de Bishop. J’avais demandé à Mélanie de prendre la main sur la première partie et que je ne reprenne la main que pour le Pass.

Nous arrivons assez vite sur le Pass et donc nous l’engageons de nuit. Mais autour et comme tous les jours c’est la beauté qui nous subjugue.

En éteignant nos lampes voici ce que l’on peut voir. N’est-ce pas éblouissant ? Sur la photo du dessous le Pass est au milieu de la photo avec une barre rocheuse juste en dessous. Nous ne le verrons qu’une fois arrivée mais la corniche est très petite donc ne présente aucun risque. Donc nous montons piolet et crampons mais n’oubliez pas le sac à dos et quand la pente devient importante, il peut être source de déséquilibre. Mais tout se passe bien et nous arrivons en haut sans problème. Il a fallu quand même tailler les marches dès le 2ieme tiers.

Voici la sortie de la fin du groupe qui sont heureux d’en finir avec ce Pass pour la montée. Le soulagement se voit sur tous les visages et Claire me prend dans ses bras pour me remercier. Ici on ne se rend pas compte de la pente.

Le groupe au complet et surtout qui peut admirer ce qui nous entoure que voici.

Ce que nous quittons et la vallée dans laquelle nous rentrons. En descendant nous rencontrons des randonneurs à ski qui ont bivouaqué un peu avant.

Une discussion s’engage et ils sont admiratifs de notre PCT. Le gars avait un split (pour Xav).

Ensuite nous plongeons dans la vallée le plus rapidement possible pour conserver une neige qui nous permette d’avancer rapidement, malheureusement en dessous de 2800 m tout devient difficile. Nous nous enfonçons de plus en plus et nous glissons.

Voici le résultat d’une neige molle…

L’eau nous entoure de partout et c’est incroyable la quantité qui provient de la neige qui fond avec une rapidité inimaginable. Ils perdent 1m de neige par semaine pour dire.

Notre camp qui est superbe et en plus proche des montagnes ce qui permet au soleil de se coucher tôt et de ne pas rendre nos tentes invivables. Nous dormons souvent avant 18h bon sauf pour moi…

Aujourd’hui nous avons eu un message de la trail angel qui nous apportera nos colis à Aspendell et elle nous demande ce qui nous plairait, fruit frais, boissons… il reste effectivement des anges sur ce chemin. Merci Michèle.

Demain lever à 3h pour faire Bishop Pass qui nous permet d’aller à Aspendell mais surtout de contourner la partie du PCT qui est fermée à cause d’un pont effondré. Du coup pour nous ce n’est pas une sortie mais simplement un détour.

A lire également

2 Commentaires

  1. magnifiques photos comme d’habitude, on ne se lasse pas . La photo de nuit au dessus du Mather Pass et ces étoiles à droites qui pourraient bien être celles de la grande ours ? la photo de l’arrivée au col , oui oui on se rend bien compte de la pente , c’est impressionnant ! et cette eau verte de fonte de neige , 1 m par semaine , quand on voit l’épaisseur au bord des ruisseaux , on imagine la quantité incroyable qu’il a dû tomber cet hiver … bon repos à Aspendell , à plus tard dans la Sierra , nous apprécions beaucoup ce voyage par procuration . bises de nous deux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *