|

16.06 mile 1093,4 à 1119,2

Pour ceux qui ne s’en souviennent pas aujourd’hui est un jour particulier car je n’ai plus de Bearcanister, ni piolet et crampons. Mais du coup je dois traverser tout Desolation Wilderness en une journée car la Bearcanister y est obligatoire, soit 25,5 miles. Et en plus il y a de la neige. C’est un défit qui devait être fait par Alex et Mélanie, Léna, Nicola et moi. Au final il ne reste que Nicola et moi.

Objectif de la journée

Du coup Christian nous emmène (John, Nicola et moi) à Echo Lake pour démarrer le trail. Nous débutons à 5h45.

Le lac est magnifique mais il ne révèle pas encore toute sa splendeur qui viendra avec le soleil.

Christian est aux commandes car il nous accompagne sur 6 miles et revient ensuite pour rentrer à Sacramento.

Au début le chemin est presque sec. Bon ici il est transformé en rivière mais c’est la fonte de neige donc c’est normale. Et nous arrivons rapidement à la bordure du Parc.

Commence alors la course contre la montre.

Nous longeons de magnifiques lac gelés pour la plupart.

Un dernier selfi avec Christian avant son retour. Du coup il ne reste que Nicola et John avec moi.

Nous poursuivons le long des lacs, et John s’arrête pour faire une pause et nous savons que nous ne le reverrons plus.

Petit lac avec le trop-plein que nous devons traverser mais pas de problème.

Sur un des sommets nous avons accès à un lac et nous devons y descendre mais certainement pas depuis là où j’ai pris la photo… c’est vraiment pentu. Nous longerons la forêt sur la droite.

Nous formons une belle équipe avec Nicola. Et avant d’arriver au camp elle reprendra la main sur la navigation du fait d’une erreur que j’ai faite.

Nous avons une très belle vue sur le lac Tahoe mais ce ne sera pas la dernière.

A 19h30 nous sortons du parc et à 20h nous sommes au campsite. Pari réussi….

Marmotte

Voici les animaux vu aujourd’hui, Marmotte, serpent jaune et noir, à vous de le trouver… il faisait au moins 80 cm de long

Et à Echo Lake, j’ai eu la chance de voir un aigle, symbole des États-Unis, ce qui est assez rare mais il y a au moins un couple qui niche autour d’Echo lake.

A lire également

4 Commentaires

  1. Cc Pascal, vraiment très joli ce levé de soleil sur le lac,
    Bravo pour ton pari réussi, je n’ai aucun doute que tu y arrives.😘

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *