|

16.05 mile 793 à 803,8

Petite journée pour se rapprocher de Pincho Pass afin de le faire avant 8h00, plutôt une étape de liaison

Ce matin réveil à 3h00 pour un départ à 4h car c’est une petite journée. Mais les gelées de cette nuit n’ont pas été très importantes du coup en milieu de matinée changement de programme. Certains d’entre nous vont directement au campement sans faire de pause repas. C’est mon cas, avec une arrivée à 11h30.

Ce matin la navigation n’a pas été simple car les endroits où nous devions passer étaient inondés. Donc nous avons dû faire plusieurs détours. Alex est à la navigation et du coup ce n’est pas facile pour lui de nous guider.

Le paysage derrière n’en reste pas moins magnifique. Nous allons quand même traverser en faisant usage d’un pont de neige suffisamment solide et en plus à la faveur du gel du matin.

Le voici ce fameux pont. Vu les dimensions nous ne risquons rien.

Et voici ce que nous descendons toute cette matinée, et c’est arrivé tout en bas que nous allons commencer à avoir de la neige molle…

Mais avant de passer le pont, beau lever de soleil sur les montagnes en face.

Passage d’un pont suspendu, pour la Woods Creek. Et c’est une bonne chose. Par contre si vous regardez bien le pont à une drôle de tête car la poutre de réception de l’autre côté est cassée mais nous sommes quand même passés. Pour information nous venons de passer les 800 miles mais aucun panneau rien avec toute la neige. On s’est quand même arrêtés pour faire une pause et se rappeler que nous avons très bien avancé même dans les conditions qui sont les nôtres.

Après c’est une montée plus ou moins raide mais dans laquelle la neige devient vraiment molle et nous postholdons.

Ok ce n’est pas très français, mais simplement nous nous enfonçons jusqu’à le sommet de la cuisse par moment. Sur la photo ci-dessus, en voici une illustration.

Voici ce que l’on appelle Woods creek waterslide. Ce sont des toboggans naturels avec l’eau qui passe dessus, cela peut faire envie mais avec la neige, les ponts de neige et la qualité d’eau je n’essayerai pas.

Et nous terminerons au fond de cette vallée pour monter notre campement. Ce soir au menu : pluie et orage qui arrive… mais nos tentes nous protègent bien.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *